Et trois ans plus tard ?

J’ai complètement déserté ce blog, les derniers articles remontant à 2016… Tout comme les premiers d’ailleurs !

Je reçois pourtant encore des commentaires par-ci par-là, me demandant notamment ce que je fais aujourd’hui. Donc je poste un dernier article pour donner quelques nouvelles. Je pensais à la base supprimer tout simplement le blog, mais je me rends compte qu’il a pu aider certaines personnes, concernant Erasmus+ ou les bourses FLE, donc autant le laisser en ligne encore un peu.

Déjà, pourquoi ai-je lâché le blog ?

Mon dernier article remonte à mon arrivée en Serbie, où j’ai été envoyée par le MAEDI, pour travailler pour l’Institut Français de Serbie. Concrètement, j’enseignais dans deux lycées et une fac et je participais à la vie de l’IF. Tout simplement, j’ai été happée par ma vie là-bas ! Je suis tombée amoureuse de tout : de la ville, du pays, des gens, de la langue, des collègues, des élèves, des amis que je m’y suis fait… Et je n’ai plus eu le temps ou l’envie de rédiger sur ce blog. A la place, j’ai créé un compte Instagram. J’ai quitté Novi Sad depuis plus de deux ans maintenant mais j’y pense chaque jour. Et surtout, j’y retourne chaque année pour des vacances, et je reste en contact avec beaucoup de mes amis là-bas. Cette expérience a été incroyable en tous points, et j’ai bien failli y rester. Mais au final il fallait bien que je termine ce Master et j’étais attendue en France.

Et ensuite ?

J’ai validé mon Master FLE avec une jolie mention au moins d’août 2017, en soutenant un mémoire sur l’entrée en section bilingue en Serbie. J’ai alors décidé de m’installer à Paris, bien que l’envie de repartir à l’étranger me démangeait. Aujourd’hui, je ne sais toujours pas si c’était une bonne ou une mauvaise décision mais peu importe ! J’ai postulé dans des écoles de FLE mais pas facile d’obtenir un temps plein, donc j’ai changé de cap. J’avais de toute façon envie de découvrir autre chose, l’enseignement ne m’avait jamais plu à 100%. J’ai donc fait un Service civique de 10 mois dans une asso qui œuvre pour l’égalité des chances. En parallèle je donnais des cours de FLE dans une école de langues. A l’été 2018 j’ai pris la décision de poursuivre en associatif après cette première belle expérience ! Je travaille donc toujours à Paris, dans une asso qui accompagne des ados et des jeunes adultes dans leurs études et/ou insertion pro. Je suis plusieurs jeunes et je développe des partenariats avec des structures jeunesse parisiennes ainsi que des entreprises. Bref, je fais de la gestion de projet, de la coordination de programme, toujours en lien avec des questions d’éducation et ça me plait beaucoup !

Et le FLE alors ?

Je ne suis pas complètement déconnectée du FLE puisque plusieurs jeunes que j’accompagne sont étrangers et viennent vers l’asso pour améliorer leur français. Ensuite, je suis engagée dans une autre asso et je donne bénévolement des cours de français à un réfugié. Je ne compte pas passer ma vie à Paris, bientôt je compte reprendre mon envol ! C’est-à-dire que d’ici un an ou un an et demi je vais postuler pour des Volontariats Internationaux en Instituts Français et j’espère en décrocher un et repartir travailler à l’étranger ! J’ai aussi pour projet de voyager quelques mois en Europe du Sud.

Voilà, vous savez tout désormais sur la suite de mon parcours !

Premiers pas en Serbie

Ça y est, j’y suis, j’ai posé mes valises en Serbie ! Après des mois de paperasse et de projections, après des semaines de lectures et reportages en tout genre, après moult embrassades et de trop nombreuses valises, j’ai quitté la France pour la Serbie ! Ce qui m’attend n’est plus aussi flou qu’auparavant. En une semaine j’ai emmagasiné des tas d’informations sur la ville, le climat, les élèves, les rythmes scolaires, la nourriture, la langue, les coins où aller, ceux à éviter, les bus à prendre, etc, etc… Et j’adore ! Pour la troisième fois, je suis un peu perdue, un peu émerveillée, mais surtout très excitée par toutes les nouveautés autour de moi. Et encore, cette année, je ne parle pas la langue (contrairement au Canada ou l’Allemagne), et les choses sont un chouilla plus différentes qu’à la maison. Bref, je vais passer 9 mois ici, à Novi Sad, dans la province autonome de Voïvodine, au nord de la Serbie, et j’en suis ravie ! En vrac, je vous donne mes impressions:

Lire la suite

Été 2016: bilan et perspectives

danemark-autostop-camping-sauvage

A l’heure où j’écris ces lignes, j’ai quitté Brême depuis presque deux mois, et je suis chez mes parents depuis plusieurs semaines. Entre temps, il y a eu des vacances mouvementées au Danemark, un job de deux semaines en tant que prof de français en camp de vacances, de nombreux après-midis dans le jardin et soirées avec les copains, ainsi que quelques jours en Normandie. J’ai hâte de vous parler du Danemark bientôt ! Mais d’abord, je profite de ma réapparition sur le blog pour faire un peu le point. Lire la suite

Un week-end à Mayence

 

rues_mainz

Le week-end du 25 juin, j’ai profité d’avoir le lundi de libre pour filer à Mayence, à quelques 6 heures de train de Brême. Je n’ai pas choisi cette ville par hasard: j’y ai été invitée par mon ancienne correspondante allemande du lycée, que je n’avais pas vu depuis… 7 ans ! (Je vous avais déjà parlé de cet échange dans cet article) J’avais donc super hâte de la revoir et j’étais ravie de pouvoir refaire des trucs un peu sympas, puisque mon bras était enfin guéri. On m’avait dit que la ville n’était pas super intéressante, qu’il y avait d’autres choses mieux autour… Mais je n’avais que deux jours et demi et ma priorité était bien sûr de revoir mon amie. Ainsi, après un samedi matin à la fac (stage oblige) et une après-midi à l’Ubersee Museum de Brême, j’ai pris le train pour la jolie ville rose ! Et moi, je l’ai trouvée bien sympa ! Lire la suite

10 jours entre Budapest, Vienne, Bratislava et Prague: photos

train_vienne

En janvier 2015, nous sommes partis pendant 10 jours, dans l’Est de l’Europe, visiter quatre capitales qui nous faisaient envie depuis un moment. Nous sommes arrivés en avion à Budapest, puis avons relié Vienne, Bratislava et Prague en train, avant de repartir en avion pour la France. C’était un très chouette itinéraire et nous gardons de jolis souvenirs de chacune de ces villes, pourtant si différentes, et malgré les tristes événements qui touchaient la France au même moment. Plutôt qu’une liste des bons plans de chacune des villes (qu’on trouve partout sur Internet), je vous y emmène plutôt en photos ! Bon, et j’ajoute aussi ce qu’on a aimé/pas aimé… Lire la suite

Ma famille allemande

famille-allemande-bremen2

Aujourd’hui j’ai dit au revoir à ce que j’appelle « ma famille allemande », et j’en ai gros sur la patate. Alors j’ai envie de vous parler d’eux. Déjà, je devrais plutôt les appeler « ma famille germano-espagnole en Allemagne », car techniquement, ils sont à moitié allemands (nationalité du père) et à moitié espagnols (nationalité de la mère). Les enfants, eux, ont la double nationalité !

J’ai débarqué chez eux un sombre soir de février, complètement épuisée après 10 heures de bus (Paris-Brême, c’est sacrément long). Lire la suite

L’allemand et moi

langue-allemande-progressionCe ne sera pas un article sur l’Allemand – grand, blond, buveur de bière – et moi, mais bien un article sur mon rapport à la langue allemande. Parfois dénigrée, souvent moquée (cf. l’image ci-contre), toujours considérée comme une langue difficile, l’allemand me tient pourtant à coeur. Déjà, je ne l’ai jamais trouvée moche ! Ce n’est pas une langue latine, elle est moins douce à l’oreille certes, mais elle n’est pas si agressive que le laissent croire les films américains sur la Seconde Guerre mondiale. Demandez à un Allemand ou germaniste de dire « Leidenschaft », vous verrez bien !

C’est la première langue étrangère que j’ai apprise, en sixième. Je ne sais plus trop si c’était mon choix ou celui de mes parents (Si Alexandra choisit l’allemand, elle sera dans une meilleure classe au collège, avait dit la maîtresse… raté !). En tout cas, j’ai commencé l’allemand et c’était plutôt sympa. J’ai toujours eu de bons professeurs et de bonnes notes. Quand l’anglais a débarqué dans ma vie – en quatrième – il ne l’a même pas tut de suite détrôné… Mais bien vite, mon allemand a stagné, car je ne le pratiquais pas et n’étais pas attirée par la musique ou la littérature des voisins. L’anglais, au contraire, m’a beaucoup plus plu, culturellement parlant. J’ai effectué deux voyages scolaires au collège, puis passé 10 jours dans une famille anglaise en seconde. Contrairement à mon niveau en allemand, mon niveau d’anglais a progressé très vite.

Lire la suite

Wanderlust Tag

voyage-train-budapest-vienne

Dans le train entre Budapest et Vienne

Pour la toute première fois depuis l’ouverture de ce jeune blog, j’ai été taguée sur le thème du voyage, par Cups of english tea ! Voici mes réponses aux dix questions:

1. Quel était votre premier voyage en avion ?

La toute première fois devait être en 2005, pour un voyage en Crète avec mes parents ! Je me rappelle avoir été toute excitée de partir aussi loin. Par contre, le voyage en avion en lui-même ne m’a laissé aucun souvenir…

2. Y a-t-il un endroit que vous re-visiteriez avec plaisir ?

Madagascar ! Je n’en ai vu qu’une minuscule partie et, mon amie et moi, nous sommes promis d’y retourner pour un long séjour et de tout voir ! (enfin beaucoup, ce serait déjà pas mal)

3. Vous partez demain, et l’argent n’est pas un problème. Où allez-vous ?

Je retourne à Montréal ! Revoir les copains qui y sont toujours, refaire un tour dans ma ville coup de coeur… et faire toutes les choses que je n’avais pas eu les sous à l’époque pour faire (les Laurentides et le Saguenay-Lac St Jean entre autres).
Lire la suite

Sélection de récits de voyage

recits-voyages

Je me lance dans une section à laquelle je pense depuis le début de ce blog: la littérature ! Je suis une mordue de littérature, comme en témoigne les études que j’ai faites avant le FLE. J’aime surtout les bons vieux classiques français, avec une petite préférence pour le théâtre de Corneille, les drames romantiques, la poésie de la fin du XIXème, le mouvement surréaliste, les romans de l’après-guerre… J’ai même tendance à ne lire quasiment rien de contemporain et à ne jamais être au courant des sorties littéraires (j’y peux rien, ils écrivaient mieux avant). Cette nouvelle section, j’ai envie de l’orienter un peu voyages et découverte du monde francophone ! Je ne vous assommerai donc pas à coups de Balzac (quoique, Honoré peut nous réserver des surprises)…

Comme premier article, je vous propose une sélection de romans de voyages. Ceux qui vous donnent envie de sauter dans votre bagnole, acheter une carte Michelin et partir sans dire au revoir !

Lire la suite

Antananarivo et ses environs

IMG_3877

Madagascar a pour capitale Antananarivo, une drôle de ville surpeuplée et embouteillée du matin au soir. La ville se trouve dans le pays Merina, sur les hauts plateaux du centre du pays. Elle est répartie sur plusieurs collines, entre lesquels se trouvent de nombreuses rizières, ce qui la rend vraiment unique aux yeux des touristes ! J’ai eu la chance d’y passer 3 semaines avec une amie, l’été 2015, lors d’un stage dans un centre au Nord de la ville. Bien accompagnées, nous avons pu en voir autre chose que la périphérie ! Je vous montre tout ça en photos ! Lire la suite